Retour à l’accueil

Antibiogouvernance : améliorer les soins aux patients et réduire les coûts d’hospitalisation

La résistance aux antimicrobiens est un problème de santé publique mondial. On estime que, d’ici 2050, plus de 10 millions de personnes pourraient en mourir chaque année. Dans cette optique, un programme d’antibiogouvernance a été mis sur pied il y a cinq ans au Providence Health Care, en Colombie-Britannique. L’objectif : promouvoir une utilisation responsable des antimicrobiens et assurer la disponibilité de cette ressource pour les générations à venir.

Le Dr Victor Leung dirige le programme d’antibiogouvernance du Providence Health Care. Selon lui, de 20 % à 40 % des antibiotiques sont utilisés à mauvais escient dans les hôpitaux canadiens. « Il peut s’agir d’ordonnances injustifiées, de posologies inadéquates, ou même de médicaments mal choisis pour l’infection à traiter. » Peu importe la cause, ce genre d’abus peut entraîner des conséquences graves chez les patients, en plus de limiter les possibilités thérapeutiques pour les cas futurs et certains cas actuels.

D’un point de vue économique, les antimicrobiens occupent le deuxième rang des médicaments les plus coûteux prescrits dans les hôpitaux. Administrés de façon injustifiée ou trop prolongée, ils peuvent représenter une perte financière considérable pour les établissements.

Selon le Dr Leung, l’incertitude diagnostique est l’un des principaux facteurs de mauvaise utilisation des antimicrobiens. Les hôpitaux gagnent à adopter des tests diagnostiques efficaces pour accroître leur certitude – et ainsi améliorer les soins aux patients ainsi que réduire les coûts liés aux antimicrobiens et à la gestion des lits.

Dans le cadre du programme d’antibiogouvernance, le Dr Leung a découvert qu’en privilégiant une approche collaborative plutôt que des mesures imposées, on obtient des résultats prometteurs : moins d’antibiotiques administrés, de cas d’infection à C. difficile recensés et de frais d’hospitalisation engagés, et une meilleure coopération dans les soins cliniques. Aujourd’hui, le programme du Providence Health Care est financièrement autonome.

Pour en savoir plus sur l’antibiogouvernance et les pratiques mises en œuvre par le Dr Leung, écoutez notre baladodiffusion :

Nous sommes là pour vous aider. Communiquez avec nous.

Veuillez remplir ce formulaire pour nous joindre le plus tôt possible.

Votre message à bien été envoyé.

Votre message n'as pu être envoyé.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Abonnez-vous à l’infolettre pour recevoir les prochains numéros.

Des articles variés sur des solutions cliniques novatrices, des problématiques de soins complexes et des progrès en santé publique

Un courriel préparé pour vous afin de vous aider à ne rien manquer des avancées en diagnostique.

L’abonnement est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire en tout temps.

Nous utilisons des témoins pour vous offrir une expérience de navigation optimale, analyser le trafic du site, personnaliser le contenu et diffuser des publicités ciblées. Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection de la vie privée.